Quel est le carrelage le plus solide ?

Demandez vos devis selon vos envies :

Pour aménager les pièces de la maison ou penser à une terrasse carrelée, on veut tous un dallage qui soit décoratif, mais surtout très résistant. Cependant, il existe plusieurs offres en revêtement mural et en revêtement du sol.

Mais quel est le carrelage le plus solide ? Voici nos conseils pour vous aider à faire le point.

Les différentes sortes de carrelage

Que ce soit en petit ou en grand format, le carrelage au sol et au mur se catégorise en plusieurs familles.

Le carrelage en pierre naturelle

Ce type de revêtement rassemble les carreaux en travertin, en marbre, en granit, en pierre calcaire et en ardoise. De par son esthétisme et sa durabilité, il est idéal aussi bien en carrelage intérieur qu’extérieur.

Le carrelage en céramique

Ce type de carrelage en terre cuite à haute température présente différentes teintes.

Il est aussi facile à poser et à entretenir. Il regroupe le grès émaillé, le grès cérame émaillé et le grès cérame pleine masse. Ce dernier est le plus résistant.

Le carrelage en ciment

Les carreaux de ciment sont plus fragiles que ses confrères, plus poreux et ne résistent pas aux infiltrations. Si vous cherchez un carrelage solide, préférez plutôt le carrelage imitation-ciment.

Les caractéristiques techniques d’un carrelage

Afin de repérer le carrelage solide adapté à chaque pièce de la maison, il est possible de se référer au classement UPEC. Ce classement prend en compte 4 critères :

• « U » pour Usure et abrasion : évalue la résistance par rapport aux passages ;
• « P » pour Poinçonnement : détermine la résistance à la rayure face aux chocs et chute d’objets ;
• « E » pour Eau : définit la résistance par rapport à l’humidité, aux intempéries, le niveau de porosité pour les pièces humides comme le carrelage salle de bain par exemple ;
• « C » pour Chimie : évalue la résistance par rapport aux abrasifs chimiques et aux taches (important pour carrelage cuisine)

À chaque lettre est attribuée une valeur de 1 à 4. Plus celle-ci est élevée, plus le carrelage est résistant. Il faut être attentif à chacune des lettres pour bien choisir son carrelage.

Il existe également d’autres normes pour déterminer le carrelage idéal pour chaque pièce :

– PEI associé à une valeur entre 1 et 4 : qualifie la résistance à l’abrasion (uniquement pour les carreaux émaillés) ;
– MOHS associé à une valeur entre 1 et 10 : évalue la résistance à la rayure (ex : carrelage cuisine ou chambre d’enfant) ;
– ABC : détermine la résistance à la glissance « pieds nus » (ex : carrelage salle de bain) ;
– R associé à une valeur entre 9 et 13 : définit la résistance à la glissance « pieds chaussés » (ex : carrelage extérieur).

Les carrelages au sol et mur qui suivent ces normes sont plus coûteux au mètre carré. Sur ce point, beaucoup de sociétés proposent de faire des devis pose de carrelage. C’est le cas pour toute entreprise de décoration à Rennes.

Les autres conseils sur les revêtements :

Partagez cet article 👥

Table des matières

N’attendez plus pour demander votre devis personnalisé !