Seuil De Garage En Carrelage, Comment Faire ?

Sommaire

Pour donner bonne mine à un seuil de garage en béton brut, le carrelage est tout indiqué. Ce revêtement de sol allie solidité et esthétique. Cependant, comme le garage est destiné à accueillir des charges lourdes, il est important de bien choisir des carreaux résistants.

Amateur de bricolage, vous allez découvrir dans cet article comment carreler le seuil du garage de votre maison.

Vous souhaitez un devis personnalisé ?

Les matériels pour la pose du carrelage d’un seuil de garage

Pour poser un carrelage à la porte de votre garage, il vous faut ces quelques matériels et produits :

  • Un mortier-colle ;
  • Une truelle ;
  • Une taloche crantée ;
  • Un maillet en caoutchouc ou batte de carreleur ;
  • Des joints pour carrelage ;
  • Un niveau à bulle.

Une fois les bons matériels et produits réunis, choisissez le bon type de carreau.

Le choix du carrelage et de la colle pour le seuil de garage

Il est important de bien choisir le type de carrelage du seuil de votre garage ainsi que le mortier-colle à utiliser pour que les carreaux ne se fissurent pas aux moindres pressions. Vous pouvez opter pour un mortier classique à base de ciment, mais le mortier-colle est nettement plus adapté pour un carrelage résistant.

Le type de carrelage idéal pour un seuil de garage

Les carreaux doivent être solides, faciles à entretenir et résistants à la chaleur des pneus et à l’humidité. Les carreaux du type gré cérame pleine masse ou émaillé, les carreaux de ciment ou le carrelage en granit sont les plus adaptés au seuil de garage.

En revanche, les carreaux en faïence et la céramique sont plus fragiles, donc à éviter. Le carreau doit avoir une épaisseur de 8 à 9 mm au minimum pour supporter le poids d’une voiture.

Une fois le type de carreau déterminé, procédez au calepinage. Cela consiste à calculer le nombre de carreaux à poser. Il suffit de diviser la surface de la partie à carreler par la dimension des carreaux. Pensez tout de même à ajouter une marge de 5 à 10 % pour anticiper les pertes.

La quantité nécessaire de mortier-colle

Le mortier doit avant tout être résistant à l’eau. Vous devez poser une couche de mortier-colle de 1 cm d’épaisseur. En règle générale, il faut prévoir entre 3 et 6 kilos de mortier-colle pour 1 m² de surface à carreler, 3 kg/m² si les carreaux sont de petites dimensions (15 x 15 cm) et 6 kg/m² s’ils sont de grande taille (plus de 30 x 30 cm).

Notre conseil : choisir des carreaux de couleur foncée (pour camoufler les éventuelles taches) et de petites dimensions.

En effet, plus le nombre de joints est important, plus le carrelage sera résistant.

Attention, le mortier-colle ne s’applique pas sur un sol gelé ou trop chaud. La température du sol doit être entre 5 et 25 °C. La dalle pour la pose du carrelage doit aussi être plate et bien propre. Pensez donc à bien nettoyer le sol, à combler les trous et à gratter les aspérités avant la pose du carrelage.

La préparation du mortier-colle pour le carrelage du seuil de garage

Pour carreler le seuil du garage, préparez le mortier-colle. Diluez la poudre dans de l’eau en respectant la mesure indiquée sur l’emballage. Mélangez avec un bâton sans le fouetter jusqu’à obtenir une pâte lisse, homogène et souple qui doit être assez liquide.

L’encollage du mortier-colle au sol du seuil de garage

Une fois le produit prêt, vous pouvez l’appliquer au sol avec une taloche crantée ou une truelle. Vous devez procéder par mètre carré afin d’éviter que le mortier ne sèche avant la pose des carreaux. Posez le mortier-colle sur le sol avec une couche de 50 mm d’épaisseur et lissez-le avec la taloche crantée en terminant par des stries. Une fois le terrain préparé, il ne reste plus qu’à coller les carreaux.

L’encollage du dos des carreaux sur le mortier-colle du sol

Pour que les carreaux soient solidement fixés, il faut faire un double encollage :

• Appliquez la colle sur toute la surface du dos du carreau ;
• Procédez du centre vers les bords en laissant 20 mm de marge au niveau du bord ;
• Striez le mortier-colle à l’aide des dents de la taloche ;
• Posez les carreaux.

La pose du carrelage sur la dalle de mortier-colle

Pour cette étape, faites attention aux joints. En effet, le joint garantit le bon maintien et l’étanchéité du carrelage. Ainsi, vous devez :

  • Poser le carrelage un à un ;
  • Installer les croisillons et poser l’ensemble des carreaux ;
  • Poser les carreaux de rives et laisser sécher ;
  • Maroufler les carreaux au maillet de caoutchouc ou à la batte ;
  • Vérifier la planéité au niveau ;
  • Finir par le jointoiement ou la pose d’un joint.

Les joints sont spécifiques à chaque type de réalisation. Utilisez un joint de carrelage large ou un joint fin selon le rendu que vous préférez.

Au niveau du seuil de vos portes, posez un adhésif en inox brillant ou mat ou bien un adhésif en aluminium. Cela permet de garder la pièce étanche, mais aussi de protéger votre garage de la poussière.

Vous connaissez maintenant nos conseils de bricolage pour réussir le carrelage de votre seuil de garage. N’hésitez pas à demander un devis à un professionnel pour des travaux efficaces.

Carrelage : Nos conseils