Comment Rattraper Des Marches D’Escalier Avant Carrelage ?

Sommaire

L’escalier contribue à la décoration de votre maison. Si le vôtre a été mal construit ou commence à montrer des signes d’usure, procédez à des travaux de rénovation. Cela garantit votre sécurité tout en redonnant du style à votre maison.

Mais comment rattraper des marches d’escalier avant le carrelage ? Suivez nos conseils, la technique et les étapes pour la rénovation de vos escaliers.

Vous souhaitez un devis personnalisé ?

Diagnostic des marches d’escalier pour évaluer les travaux de rattrapage avant la pose des carreaux

Dans le cadre de la rénovation, il faut diagnostiquer l’état de l’escalier pour déterminer les travaux à réaliser. En effet, un escalier irrégulier peut causer des désagréments sur le long terme. Il est donc important de bien vérifier la hauteur des marches et l’uniformité de la structure.

Cette évaluation vous permet de détecter les problèmes au niveau de votre escalier et de déterminer sa solidité au niveau structurel. Les techniques à employer pour rattraper les marches peuvent varier en fonction du résultat et de la configuration de l’escalier.

En prenant le cas d’un escalier accolé à un mur, il est nécessaire de bien boucher les trous avec de la mousse. La mousse empêche le ragréage de filtrer dans les murs. Parfois, il faut déligner au millimètre près.

Pour un escalier d’extérieur en carreaux, il est important de prendre en compte l’étanchéité. L’humidité peut causer des dégâts durant les travaux.

Après avoir étudié le projet, voyons ensemble comment rattraper des marches d’escalier avant le carrelage.

Les étapes à suivre pour rattraper les marches d’escalier avant la pose du carrelage

Sachez qu’il est primordial de nettoyer et d’assécher l’escalier pour faciliter la pose de carreaux ou tout autre revêtement.

Étape 1 : préparer le sol (le support)

Avant de rattraper les marches d’escalier avant la pose du carrelage, vous devez :

  • Mouiller abondamment la surface de l’escalier pour enlever les moisissures et aplanir l’espace de travail ;
  • Enfiler des gants et mettre des lunettes de protection ;
  • Décaper les parties du béton qui n’adhèrent plus et qui créent des écailles ;
  • Enlever les poussières générées par le décapage à l’aide d’un aspirateur ou d’une éponge mouillée ;
  • Appliquer le primaire d’accrochage. L’idéal est de commencer par le haut de l’escalier en continuant vers le bas ;
  • Laisser sécher les produits.

Étape 2 : refaire le nez des marches lors d’un ragréage escalier

Cette étape consiste à reconstruire les marches. Pour ce faire, vous devez :

  • Mesurer la hauteur de la marche à rénover ;
  • Reporter ces mesures sur une planche que vous allez scier ;
  • Poser une planche au niveau de chaque contremarche et faire un encollage ;
  • Immobiliser la planche avec une brique ou autres cales ;
  • Appliquer le mortier de ragréage (choisissez une marque avec une excellente résistance à l’usure) ;
  • Lisser le mortier sur le nez-de-marche à l’aide du platoir ;
  • Recouvrir l’ensemble d’une feuille souple en polyéthylène pendant au moins 3 jours ;
  • Retirer les planches et les briques à l’issue de ces 3 jours.

Notez que le nez des marches lisses et droites vous facilitent la pose des carreaux en grès cérame ou tout autre revêtement (carrelage antidérapant, moquette, bois et imitation possible de la pierre, peinture pour sol…) ;.

Étape 3 : reboucher les trous et les fissures des marches

Vous devez suivre les astuces suivantes pour rénover votre escalier avant de le carreler :

  • Faire un trou de 1 à 2 cm de profondeur autour de la surface fragilisée ;
  • Brosser les débris ainsi que les poussières accumulées ;
  • Humidifier la zone avec de l’eau pour empêcher l’absorption des produits par le béton ;
  • Appliquer le primaire d’accrochage ;
  • Laisser sécher les produits ;
  • Combler les trous avec le mortier de ragréage ;
  • Lisser la surface avec un platoir ;
  • Recouvrir l’ensemble d’une feuille souple en polyéthylène pendant 3 jours ;

Sachez que l’escalier contribue à la décoration de votre maison (que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur). C’est à vous de choisir les finitions. Ici, nous avons opté pour les carreaux (carreau grès cérame ou lisse), mais vous disposez de diverses options : peinture au sol, béton décoratif, revêtement en bois comme le parquet.

Un escalier mal fait représente un danger. Il est donc vivement conseillé de recourir au service d’un professionnel pour éviter le pire et garantir les résultats à la hauteur de vos attentes.

Le prix des travaux de rénovation pour rattraper les marches d’escalier avant le carrelage

Le prix de la rénovation des marches d’escalier avant la pose de carreaux dépend :

  • Du degré ou de l’importance de la rénovation ;
  • Des coûts des matériaux nécessaires à la rénovation ;
  • De la forme de l’escalier (le prix de rénovation d’un escalier en colimaçon ou d’un escalier tournant est beaucoup plus élevé par rapport à un escalier droit) ;
  • De la dimension (hauteur et nombre de marches) ;
  • Du prix de la main d’œuvre.

Carrelage : Nos conseils