Quels sont les différents types de parquet ?

Les possibilités des parquets sont aujourd’hui largement étendues : parquet massif, parquet contre collé en passant également par le parquet stratifié. Trois types de parquet, mais aussi trois produits totalement différents. Vous ne pouvez souvent pas les distinguer les uns des autres. Par conséquent voici une vue d’ensemble des possibilités du parquet, afin que vous sachiez sur quel parquet vous vous trouvez.

Parquet massif

Un parquet massif, c’est toujours un vrai parquet. Il se compose de plusieurs planches faites d’une seule pièce de bois qui sont posées une à une sur le sous-plancher selon un certain motif. Le parquet à lamelles est le mieux adapté au marché. Dans le cas des lames larges, on utilise également le terme « plancher en planches ».

Parmi les parquets massifs, on distingue la version mince avec une épaisseur d’environ 10 mm et la version plus épaisse avec une épaisseur d’au moins 13 mm, généralement de 20 à 22 mm. Le type le plus fin est toujours collé et cloué sur un parquet de sous-plancher composé d’un parquet bon marché, d’un panneau d’aggloméré, de contreplaqué ou d’un panneau OSB.

L’installation d’un tel plancher n’est pas facile et devrait être confiée à un professionnel du bâtiment et de la décoration. Les parquets massifs sont disponibles dans de nombreuses essences de bois différentes. Le chêne est de loin le plus populaire. Les essences comprennent également l’érable, le hêtre, le châtaignier et le frêne. Les bois tropicaux comme l’afzelia, le paddock, le merbau et l’irokko sont également de plus en plus populaires. Ils sont tous en bois dur et conviennent donc comme revêtement de sol.

Parquet contre collé

Contrairement au parquet massif, un parquet contre collé ou multicouche se compose de plusieurs couches : une sous-couche, généralement en bois tendre ou en contreplaqué, une couche intermédiaire en pin, mais souvent aussi en MDF ou HDF et enfin une couche supérieure en bois massif. La résistance de ce parquet n’est pas déterminée par la résistance du bois comme pour les autres types de parquet, mais par le support, généralement le MDF. A cet égard, un parquet collé peut être comparé à un sol stratifié, à la différence près que la couche supérieure est en bois véritable et non en plastique, comme dans le cas du stratifié. 

Les parquets contre collés sont également appelés parquets prêts à poser. Le bois est généralement déjà vernis ou huilé au moment de l’installation. La pose de ces sols est également beaucoup plus facile et plus lisse qu’avec un parquet massif.

Le parquet prêt à poser est généralement plus fin qu’un parquet massif. Ceci peut être un avantage important pour certaines applications. Un parquet prêt à poser est souvent plus cher à l’achat qu’un parquet massif non fini. Mais l’installation et la finition de ce dernier est beaucoup plus coûteuse. Si vous additionnez toutes les dépenses, il n’y a pas beaucoup de différence dans le prix total entre les deux types (pour des qualités similaires). La différence d’aspect entre un parquet prêt à poser et un parquet massif dépend de la finition. Dans certains cas, la différence n’est pas visible. Cependant, certains effets sont difficiles à obtenir avec un parquet prêt à poser.

Revêtement de sol stratifié

Le stratifié est souvent mentionné dans le même souffle que le parquet, mais il s’agit en fait d’un revêtement de sol complètement différent. La plupart des sols stratifiés sont une imitation d’un vrai parquet.

Cette imitation est de mieux en mieux, soit dit en passant. Non seulement par l’optimisation des procédés photographiques, mais aussi par d’autres développements. Aujourd’hui, il existe aussi des sols stratifiés dont on peut non seulement voir la structure en bois, mais aussi la sentir. Dans la dernière génération de sols stratifiés, les côtés les plus longs sont légèrement chanfreinés de sorte que, tout comme un véritable parquet, vous obtenez un joint entre les différentes lames.

Il y a quelques décennies, les sols stratifiés ont été introduits pour combiner l’aspect du parquet avec un prix bas. Les sols stratifiés offrent également d’autres avantages mais il faut craindre les talons aiguilles et des pieds de chaise. Taches de sauces, confitures, stylos à alcool, …. Si elles sont difficiles à enlever d’un parquet traditionnel, vous pouvez facilement les enlever d’un sol stratifié. De plus, un sol stratifié est également très facile à entretenir. Aucun frottage ou vernissage n’est nécessaire, il suffit de passer l’aspirateur et parfois de nettoyer avec un produit de nettoyage spécial.

L’inconvénient des sols stratifiés par rapport aux parquets traditionnels est qu’ils sont plus durs au toucher et donc plus bruyants. Cela peut être atténué dans une certaine mesure.

N’attendez plus pour demander votre devis personnalisé !

Fermer le menu